2025, c'est demain. C'est pourquoi, la Wallonie picarde fait le choix de s'inscrire dans un nouvel exercice de prospective territoriale avec pour horizon 2040. 

Pour mener à bien cette démarche ambitieuse, elle a souhaité s'entourer de l'UMons pour l'accompagnement académique et de la Fondation Rurale de Wallonie pour la facilitation du processus participatif avec les citoyens. Car c'est bien pour et avec les habitants que la Wallonie picarde entend imaginer le territoire de demain. 

Actualités

janvier 06, 2021

Task-force Covid Wapi : un cycle de conférences virtuelles pour offrir une écoute psycho-sociale

in Non catégorisé

by Cindy

En novembre dernier, la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux de Wallonie picarde initiait une…
décembre 16, 2020

Task-force Covid: une valise pédagogique pour sensibiliser les enfants et les ados

in Non catégorisé

by Cindy

Alors que la pandémie ne faiblit pas, l’approche des fêtes de fin d’année fait craindre…
décembre 08, 2020

La Wapi, territoire précurseur dans le domaine du recyclage des déchets de plâtre

in Non catégorisé

by Cindy

Situé au Port Autonome de Pecq, Replic, pour REcyclage du PLâtre à destination des Industries…
décembre 04, 2020

Boucle du Hainaut: la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux adopte une position commune

in Non catégorisé

by Cindy

Depuis plusieurs semaines, le projet de Boucle du Hainaut, une nouvelle liaison électrique aérienne haute…

Bien qu’encore relativement épargnée par les grands problèmes de mobilité, la Wallonie picarde se veut proactive en la matière.

La création d’infrastructures de covoiturage

Le constat est clair : l’absence d’aires de stationnement surveillées freine encore bon nombre d’usagers à utiliser cette alternative à l’autosolisme. Pour remédier à cela, la Wallonie picarde mise sur la création d’infrastructures de covoiturage. Une volonté qui s’est concrétisée, début 2019, avec l’inauguration du parking de covoiturage « des fourmis » à Frasnes-lez-Anvaing. Situé au croisement de la N60 et de la sortie 31 de l'E429/A8, il offre 95 places de stationnement, dont quatre réservées aux personnes à mobilité réduite, et un abri pour les deux roues. Cette infrastructure, qui répond à un véritable besoin, pourrait prendre une autre dimension en devenant l’un des mobipôles wallons. Autrement dit, un lieu où convergent différentes offres et infrastructures de mobilité. Les usagers pourraient alors aisément combiner la voiture, les transports publics, le vélo et même les déplacements piétons en toute sécurité.

 

Le développement de la mobilité verte par l’utilisation de carburants alternatifs

L’intensification continue des flux de mobilité couplée à l’émergence de plus en plus forte des préoccupations environnementales incite la Wallonie picarde à s’orienter davantage vers une mobilité verte. Alors que la voiture reste un mode de déplacement privilégié en raison, notamment, de son caractère rural, elle développe des alternatives moins polluantes comme les véhicules au Gaz Naturel Comprimé (CNG). Territoire précurseur en la matière, la Wallonie picarde inaugurait le 23 avril 2015 à Tournai la première station-service CNG de Wallonie. Par ailleurs, le recours à la voiture électrique est également encouragé via la mise en place progressive d’un réseau de bornes de rechargement en divers endroits du territoire.

 

L’accessibilité aux sites d’activité économique

L’accessibilité aux parcs d’activité économique est un enjeu primordial pour la mobilité des travailleurs et des marchandises. Qui plus est, les nouvelles liaisons mises en place présentent également l’avantage de dévier le trafic industriel hors des centres urbains. L’exemple de la liaison de Lessines à l’A8 en est une parfaite illustration. Ouverte à la circulation depuis novembre 2018, la nouvelle voirie relie la sortie 30 de l’autoroute aux zones d’activité économique de Lessines qui hébergent, notamment, un site de production Baxter de 1 600 travailleurs.

 

Crédits photos: Le Soir, Ideta, Notélé

Projet de Territoire "Wallonie picarde 2025"

 

Véritable feuille de route, le Projet de Territoire trace le chemin que les acteurs du territoire prennent ensemble pour construire une Wallonie picarde ambitieuse, performante et gagnante.

Loin d’être un document figé, il est appelé à vivre et à s’imprégner des évolutions que connait le territoire et des enjeux qui en résultent. Son enrichissement progressif, témoin d’une dissémination efficace de la démarche et d’une réelle appropriation par les acteurs de terrain en fera un outil efficient et durable.

 


Dispositif

  • 1

  • Réalisations