2025, c'est demain. C'est pourquoi, la Wallonie picarde fait le choix de s'inscrire dans un nouvel exercice de prospective territoriale avec pour horizon 2040. 

Pour mener à bien cette démarche ambitieuse, elle a souhaité s'entourer de l'UMons pour l'accompagnement académique et de la Fondation Rurale de Wallonie pour la facilitation du processus participatif avec les citoyens. Car c'est bien pour et avec les habitants que la Wallonie picarde entend imaginer le territoire de demain. 

Actualités

janvier 22, 2021

Comment toucher les personnes les plus isolées : retours d’expérience d’initiatives inspirantes.

in Non catégorisé

by Cindy

Ce jeudi 28 janvier, le groupe de travail Santé du Conseil de développement organise son…
janvier 20, 2021

Plénière du Conseil de développement: les participants ont entendu Thomas Dermine sur le Plan de…

in Non catégorisé

by Cindy

La crise sanitaire qui paralyse notre pays depuis près d’un an maintenant entraîne dans son…
janvier 19, 2021

2020, une excellente année pour les projets collectifs de plantation en Wapi

in Non catégorisé

by Cindy

Lancée au tout début du mois d’octobre, la 3e campagne Årbrënkit a produit des résultats…
janvier 06, 2021

Task-force Covid Wapi : un cycle de conférences virtuelles pour offrir une écoute psycho-sociale

in Non catégorisé

by Cindy

En novembre dernier, la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux de Wallonie picarde initiait une…

En se dotant d’un Projet de Territoire, la Wallonie picarde est montée dans le train du développement avec la ferme intention de ne laisser personne au bord de la route. Par le biais de différentes actions – accompagnement, éducation permanente, accueil, … - le territoire veille à créer les conditions favorables à l’insertion de tous et, en particulier, des publics les plus fragilisés.

L’accès du plus grand nombre aux dispositifs d’alphabétisation

La Wallonie picarde souhaite que son développement puisse s’effectuer avec la participation de tous à la vie sociale, économique, culturelle et politique. Alors qu’il n’est pas toujours aisé pour les personnes concernées de franchir la porte d’un centre d’alphabétisation, diverses actions ont été menées ou sont toujours en cours pour mettre en raison les dispositifs existants et les rendre accessibles au plus grand nombre. Ainsi, en 2017, l’Instance Bassin Emploi-Formation-Enseignement a mis en place un Pôle de synergie « Acquisition des compétences de base » qui a, notamment, débouché sur différentes opérations d’information et de sensibilisation.

 

L’accompagnement vers et dans l’emploi

Afin de répondre au mieux à la situation socio-économique des publics fragilisés, le Forem et ses partenaires poursuivent leurs collaborations en mutualisant leurs expertises visant l’insertion socio professionnelle durable d’un public éloigné de l’emploi via notamment un accompagnement individualisé et le développement d’actions de formations spécifiques.
 Dynamique d’accompagnement développée par le Forem : le Forem poursuit sa dynamique d’accompagnement individualisé en dédicaçant à chaque demandeur d’emploi un conseiller référent qui devient son interlocuteur principal tout au long de son parcours vers l’emploi. Ils réalisent un bilan socio professionnel ainsi qu’un plan d’action (formation, offre d’emploi, screening, testing langue…) et font le point régulièrement en face à face ou à distance.
 Autres formes de prises en charge en fonction des situations particulières : pour permettre une prise en charge adaptée aux personnes ayant une inaptitude permanente au travail reconnue ou ayant des difficultés d’ordre psycho-médicosociale, un trajet adapté ou spécifique est proposé afin d’augmenter leurs chances d’insertion sur le marché du travail en tenant compte de leurs problématiques spécifiques. Pour les ressortissants non européens, un accompagnement spécifique vers l’emploi est assuré par des conseillers migrants.
 Les collaborations Forem – partenaires : les collaborations entre le Forem et différents partenaires (CPAS, AVIQ, MIRE, Régie des quartiers…) permettent – de manière générale – de répondre à des problématiques particulières de certains publics en dynamisant des actions d’information, d’articulation des services et de coopération en matière de formation. Le Forem incite également des opérateurs actifs en matière de formation/insertion de proposer des projets afin de compléter l’offre disponible sur le territoire Wapi notamment via des appels à projets (accompagnement des chômeurs, ressortissants extra européens…).
 Zoom sur le partenariat Forem – CPAS - Mire : le partenariat avec les CPAS Wapi et la MireWapi se poursuivent au travers de collaborations soutenues et se concrétisent au travers d’actions d’orientation, de formations spécifiques (formation alternée, formation/accompagnement du public migrant, …) et de jobcoaching et visent à vaincre les difficultés des publics les plus fragilisés.

 

L’accueil des étrangers

La Plateforme pour l’Interculturalité à Tournai vise à favoriser le « vivre ensemble » en développant une politique d’accueil plus pro-active des étrangers en Wallonie picarde. Grâce à un travail en réseau mêlant monde associatif, services publics et citoyens-bénévoles, différentes activités et actions concrètes ont vu le jour au cours des dernières années : mise en place d’un cycle « parcours d’intégration en Wapi », création d’une permanence de première ligne, développement d’outils d’informations répertoriant les adresses utiles, mise en lumière du projet et du concept d’accueil en général par le biais d’actions concrètes (soirées-débat, fête interculturelle, rencontres, …).

 

Projet Pistes : la formation-insertion par le patrimoine

Ce projet transfrontalier avait un double objectif : d’une part, assurer la formation-insertion socio-professionnelle par le patrimoine de jeunes exclus et, d’autre part, valoriser le patrimoine transfrontalier. Le projet Pistes a, notamment, permis la restauration des façades de la Place Saint-Pierre à Tournai.

 

Crédit photo: Plateforme pour l'Interculturalité

Projet de Territoire "Wallonie picarde 2025"

 

Véritable feuille de route, le Projet de Territoire trace le chemin que les acteurs du territoire prennent ensemble pour construire une Wallonie picarde ambitieuse, performante et gagnante.

Loin d’être un document figé, il est appelé à vivre et à s’imprégner des évolutions que connait le territoire et des enjeux qui en résultent. Son enrichissement progressif, témoin d’une dissémination efficace de la démarche et d’une réelle appropriation par les acteurs de terrain en fera un outil efficient et durable.

 


Dispositif

  • 1

  • Réalisations