La mise en valeur des potentiels culturels, touristiques, patrimoniaux et économiques

La Wallonie picarde regorge d’atouts qu’elle s’attelle à faire connaître et reconnaître en prenant appui sur ses institutions patrimoniales.

 

Le Musée de Folklore vie Frontalière de Mouscron

Créé en 1953, le Musée communal de Folklore contribue largement au dynamisme culturel de Mouscron et de la Wallonie picarde. Pour accroître encore davantage son attractivité et lui permettre d’exercer ses fonctions premières dans un environnement adéquat (l’état du bâtiment n’était plus adapté à la conservation des œuvres et à la mise en valeur du patrimoine), d’importants travaux ont été réalisés. Lancé en 2010, le concours a finalement abouti sur la construction d’un tout nouveau bâtiment de 1.470m² auquel viennent se joindre la rénovation de deux bâtiments, l’un à usage pédagogique, l’autre à usage polyvalent et un jardin public. Depuis son inauguration en septembre 2019, les milliers d’objets, documents, témoignages que renferme le Musée de Folklore vie Frontalière de Mouscron disposent d’écrin à la hauteur de leur valeur patrimoniale d’autant qu’une attention toute particulière a été portée à l’architecture et à l’intégration dans l’environnement. Cela a d’ailleurs déjà valu au projet d’être lauréat de plusieurs prix d’architecture en Wallonie et à l’international.

 

La valorisation de l'Hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines

 

Fondé en 1242, cet Hôtel-Dieu du Moyen-Age a fait l’objet de travaux de restauration et de valorisation colossaux qui ont fait de ce lieu un véritable joyau. En poussant les portes, le visiteur se retrouve transporté à travers huit siècles de médecine et d’histoire dans un parcours muséal de vingt salles. Le site dispose également d’objets d’arts précieux et authentiques, d’instruments médicaux d’un autre âge et de riches collections pharmaceutiques qui sont autant de témoignages de l’art de pratiquer la médecine autrefois et de son évolution. Reconnu patrimoine exceptionnel de la Wallonie, c’est désormais vers un autre projet ambitieux que se lance l’Hôpital Notre-Dame à la Rose : sa reconnaissance comme patrimoine immatériel de l’UNESCO. Une première étape significative a déjà été franchie puisque son inscription sur la Liste Indicative de la Belgique, préalable indispensable à la candidature UNESCO, a été approuvée par le Gouvernement.

 

Crédits photos: Ville de Mouscron, Francis Vauban