Des acteurs mobilisés pour booster l'emploi

 

 

Entreprises et organismes relevant de champ de l’emploi, de la formation ou de l’enseignement unissent leurs forces et leurs moyens pour développer différentes actions au profit de l’emploi :

« Synergies, tous acteurs pour l’emploi ! »

 Générations Outils : la passion, ça se transmet !
Générations Outils est un dispositif intergénérationnel par lequel des jeunes découvrent et s’initient en petits groupes aux métiers manuels, techniques et du patrimoine. Les séances, qui ont lieu les mercredis après-midi et/ou les samedis, se déroulent au sein d’écoles techniques et professionnelles, d’organismes de formation, de centres de compétences et de technologies avancées et sont assurées par des séniors « bénévoles », des gens de métier et des artisans à la retraite, ou proches de la retraite. Depuis 2014, ce sont plus de 200 jeunes et 30 séniors qui ont pris part au dispositif.
 Les Wapi Cafés : connaissances et idées se partagent dans une ambiance décontractée
Organisés de 2013 à 2016 aux quatre coins du territoire, les Wapi Cafés ont rassemblé une multitude d’acteurs issus de différents horizons (chefs d’entreprise, professeurs, étudiants, demandeurs d’emploi, …) qui ont ainsi pu échanger sur des thématiques spécifiques comme la mobilité, l’emploi ou encore les compétences et esquisser des pistes d’actions.
 Les Wapi Rallye : une manière originale de découvrir des métiers
Après deux premiers Wapi Rallye consacrés, l’un à l’agroalimentaire et l’autre à la chimie, c’est ensuite au secteur de la construction qu’ont été dédiées les éditions suivantes. Plus de 150 élèves et demandeurs d’emploi de Wallonie picarde ont pu se rendre sur différents chantiers pour découvrir les métiers de la construction.
 « Mission : Exploration Entreprise » : un concours qui rapproche les mondes de la formation, de l’enseignement et de l’entreprise
Deux éditions de « Mission : Exploration Entreprise » ont permis à des jeunes élèves et demandeurs d’emploi de s’immerger dans le monde entrepreneurial par le biais d’un concours portant sur la réalisation de reportages mettant en avant les métiers, les services, les produits, les points forts ou les performances des entreprises partenaires.

 

Les pôles de synergies

Ces dernières années, cinq pôles de synergies portés par l’Instance Bassin EFE se sont développés en Wallonie picarde. Ceux-ci sont à la fois sectoriels (Construction – Agroalimentaire – Installation et Maintenance) et transversaux (Mutualisation des équipements pédagogiques et de formation – Acquisition des compétences de base) pour coller au mieux aux réalités du territoire.
Mis en place pour trois ans, ces pôles permettent l’émergence de projets/actions dans le cadre de la formation professionnelle, l’enseignement qualifiant et l’insertion parmi lesquels :
 La découverte du secteur de l’agroalimentaire et ses métiers : les 3 et 4 avril 2019, le Centr’Expo de Mouscron accueillait le salon « Des métiers pour tous les goûts » à destination d’élèves du 1er degré et de demandeurs d’emploi. Précédé d’une enquête en amont sur les représentations du secteur de l’agroalimentaire et ses métiers, l’évènement a été suivi d’une seconde enquête destinée à vérifier auprès des participants si leurs représentations se vérifiaient ou non.
 La découverte des métiers du bâtiment et des métiers techniques et technologiques : deux éditions, une première de mars à mai 2019 et une seconde d’octobre à décembre 2019 ont permis à plus de 300 élèves et 44 demandeurs d’emploi de s’essayer à différents métiers.
 La découverte des centres de technologies avancées et des centres de compétence Forem : organisation en 2018 et 2019 de deux rallyes « Faites comme chez vous »
 La sensibilisation des adjudicateurs de marchés publics à la lutte contre le dumping social : organisation d’un colloque dédié à la thématique en 2017 suivi de la mise en place d’un Pool d’experts.
 La sensibilisation à l’illettrisme.

 

La Wapi croit en l’alternance

Encore trop souvent méconnue ou reléguée, la formation en alternance offre pourtant de nombreuses perspectives tant pour les jeunes que pour les entreprises à la recherche de personnel qualifié. C’est pourquoi, différentes actions ont été menées pour valoriser, sensibiliser et promotionner la filière :
 Réalisation d’une étude auprès des entreprises
 Développement d’un site internet www.alternancewapi.be
 Organisation d'Alt&Job, le premier salon dédié à l'alternance en Belgique francophone. Celui-ci s’est tenu en avril 2017 et a été initié par l'Instance Bassin Enseignement qualifiant-Formation-Emploi avec le concours de différents partenaires, le salon avait pour ambition de promouvoir l'alternance auprès de différents publics en mettant l'accent, témoignages à l'appui, sur les nombreuses plus-values de la filière. Opérateurs en formation, entreprises, opérateurs d'enseignement étaient présents pour faire partager leur expérience et fournir tous les renseignements utiles aux personnes intéressées. Et parce que rien ne vaut le concret, les organisateurs avaient également misé sur un espace démonstration et essais métiers consacré à six groupes de métiers définis comme prioritaires en Wallonie picarde (construction, alimentation, bien-être, automobile, services aux entreprises et énergies renouvelables). L'initiative semble avoir séduit puisque plus de 500 personnes ont participé au salon.
 Ouverture au 1er septembre 2019 d’une 7ème année en alternance de Technicien en maintenance de systèmes automatisés industriels.

 

L’accompagnement et la consolidation de l’emploi dans le secteur de l’aide à la personne

Grâce au projet « Service à la personne sans frontière » (projet Interreg IV FWVL), ce sont 160 belges et français qui ont pu se sensibiliser aux métiers de l’aide à la personne et travailler un projet professionnel via des actions d’orientation métier et 56 belges et français qui ont été formés et validés dans ces métiers menant à une insertion professionnelle sur les deux versants. Ce projet a permis également : l’élaboration d’un diagnostic transfrontalier sur les métiers des services à la personne sur le bassin de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, la construction de référentiels d’orientation et de formation transfrontalière répondant aux besoins et exigences du marché de l’emploi, la construction d’un outil emploi visant à mettre en réseau les employeurs transfrontaliers des services à la personne, la création d’une mallette pédagogique reprenant l’ensemble des éléments liés à l’orientation, la formation et l’accès à l’emploi avec un zoom spécifique sur la mobilité géographique et culturelle.
En outre, ce projet a permis l’émergence d’un nouveau projet « Act’Emploi », actuellement mis sur pied dans le cadre d’Interreg V FWVL, qui poursuit le travail d’insertion d’un public fragilisé dans les métiers des services à la personne avec un prisme axé sur les nouvelles technologies au service de ces métiers (création de mallette pédagogique numérique et domotique, création d’un appartement pédagogique connecté pour les mises en situation…). Act’emploi souhaite anticiper et apporter des réponses aux enjeux environnementaux, sociétaux (vieillissement de la population, besoin de garde d’enfants, …), liés à la transition numérique impactant les métiers (domotique, …) en formant adéquatement les travailleurs de demain.

 

La Maison de la Formation

La Maison de la Formation est née de la volonté des entreprises et organisations de la Wallonie picarde de disposer sur leur territoire d’une offre de formation plus structurée, plus visible et mieux adaptée à leurs besoins. Porté par le CHOQ, le projet qui se nomme alors « Maison de la Formation et de la Créativité en Wallonie picarde » va progressivement se développer pour devenir en 2014 la Maison de la Formation, une entité autonome et auto-financée.
La Maison de la Formation est une plateforme unique offrant une multitude de programmes de formations. Les travailleurs, employeurs, indépendants y trouvent également des séminaires spécifiques, des matinées thématiques, de l’accompagnement, du coaching, …

 

Crédit photo: Notélé