Le nouvel exercice de prospective territoriale (2021)

2025, c’est déjà demain. Le moment est donc venu pour la Wallonie picarde de prendre une nouvelle fois son destin en main pour écrire son avenir à plus long terme. C’est pourquoi, elle se projette aujourd’hui dans une nouvelle démarche de prospective territoriale avec pour horizon 2040.

Une démarche soutenue par un accompagnement académique

Comme pour le précédent exercice de prospective, la Wallonie picarde a souhaité se faire accompagner par une instance académique. Au terme de l’appel lancé auprès des universités francophones belges travaillant sur le développement territorial, le marché d’accompagnement a été attribué à l’Umons qui est ainsi chargée de :
   -  L’élaboration d’une vision stratégique à l’horizon 2040
   -  La définition des enjeux territoriaux
   -  La conception d’un plan d’actions
   -  La déclinaison de ce plan en fiches-projets

Tout cela, en intégrant, d’une part, la dimension transfrontalière du territoire et, d’autre part, les opportunités du Gouvernement wallon, de l’Etat fédéral ou encore de l’Union européenne.

 

Une démarche nourrie par la participation citoyenne

Déjà lors de l’actualisation de son actuel Projet de Territoire, la Wallonie picarde avait ouvert la porte à la participation. Pour ce nouvel exercice de prospective, elle a souhaité, dès l’amorce du processus, embarquer un maximum de citoyens dans l’aventure. Et quelle aventure ! Construire, ensemble, le territoire de demain. Pour cela, elle peut compter sur le soutien de la Fondation Rurale de Wallonie qui jouit d’une solide expérience en la matière. Désigné au terme d’un marché public, la Fondation Rurale de Wallonie facilitera le processus participatif via, notamment, l’animation d’ateliers participatifs organisés par WAPI 2040 et la gestion d’une plateforme de consultation numérique.

Les ateliers participatifs

Les ateliers, dans un premier temps virtuels, démarreront courant février. Tous les habitants du territoire seront invités à y participer. Plus d'infos à venir.

 

La plateforme de consultation

Plus d'infos à venir.