Gestion de la crise sanitaire : la Wapi concentre ses efforts sur ses maisons de repos et de soins

Après les exilés en transit, c’est sur le situation sanitaire de plus en plus préoccupante des maisons de repos et de soins de Wallonie picarde que la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux a décidé de s’attarder.

Sur proposition de la CGSP, et en concertation avec les autres syndicats, un comité de concertation exceptionnel a réuni, ce 6 novembre, les Bourgmestres, les Présidents et Directeurs généraux des CPAS de Wallonie picarde, la Zone de Secours de Wapi, la médecine du travail Cohezio, les trois syndicats, l’IMSTAM, le CRP Les Marronniers, l’UMONS et l’asbl WAPI 2040. Au sortir de cette réunion, différentes pistes d’actions ont été avalisées avec l’objectif de parvenir à une stratégie commune pour surmonter la crise sanitaire au sein des maisons de repos et de soins.

Mise en place d’une « Task force Covid » en Wallonie picarde

En accord avec le Président de la Zone de Secours de Wallonie picarde, Paul-Olivier Delannois, et après avoir obtenu l’approbation du Gouverneur de la Province de Hainaut, une Task force Covid de référence va être mise en place afin de faciliter le dialogue, centraliser et diffuser l’information. Chapotée par le Commandant de la Zone de Secours Olivier Lowagie, en collaboration avec les acteurs de terrain, cette Task force aura notamment pour missions de :

• Rassembler et centraliser toutes les informations utiles relatives à la Covid sur le territoire de la WAPI ;

• Effectuer toute proposition utile relative aux mesures de confinement et de déconfinement qui pourraient s’appliquer sur le territoire de la WAPI, dans le respect des législations fédérale et régionale ;

• Accompagner les maisons de repos avec un regard extérieur par rapport à la mise en place de mesures d’hygiène ;

• Mettre en place un pool d’appui logistique ;

• Travailler sur la décentralisation territoriale des formations pour les agents des maisons de repos (aujourd’hui dispensées à Mons, cela n’est pas évident pour les agents de s’y rendre). Organiser la formation de futurs formateurs sur le terrain pour déployer les bonnes pratiques sur l’ensemble de la Wallonie picarde. Etablir un référentiel et une base commune de formation ;

• Analyser le personnel ayant une formation « infirmier » qui peut être disponible (le personnel soignant et médical en retraite, des éducateurs, …) ;

• Faciliter le travail du Gouverneur en termes de relais et d’organisation sur le terrain.

 

Centre relais de testing du personnel et des résidents des maisons de repos

Le Comité de concertation se réjouit de la mise en place à Tournai d’un centre relais de testing du personnel et des résidents des maisons de repos. Installé dans le restaurant de la Cité Georges Point, cet espace est appelé à devenir un centre relais de l’ULiège afin d’augmenter la capacité des tests salivaires du personnel et des résidents des maisons de repos.

 

Partage de bonnes pratiques

Le CRP Les Marronniers a présenté une situation bien gérée au sein de son institution (seul 1% des patients sont positifs) et se montre disponible pour un échange de bonnes pratiques, notamment au niveau des testings. Le directeur Vincent Hecq a d’ailleurs partagé la procédure interne mise en place depuis le début du mois de novembre (Travaillons autrement, prévention et hygiène hospitalière, le bien-être psycho-social des travailleurs, la vie quotidienne des patients, les soins Covid,…)

 

Création d’un groupe WhatsApp regroupant les bourgmestres et présidents de CPAS

Afin de favoriser la communication, il est proposé de créer un groupe WhatsApp regroupant les Bourgmestres et les Présidents de CPAS des 23 communes de Wallonie picarde. Les participants pourront ainsi, de manière très rapide, échanger sur leur vécu, leurs expériences et leurs questionnements dans cette période sanitaire où ils sont en première ligne pour gérer la situation.

 

Date de publication: 10/11/2020